Vers la page d'accueil...

Méthodes quantitatives et Sciences humaines
Renaud Bouret - Éditions Chenelière/McGraw-Hill

 

SOCIÉTÉ
Effectifs des collèges selon le sexe au Québec (étudiants à temps plein)
Supplément à Méthodes quantitatives en Sciences humaines, Renaud Bouret, Chenelière/McGraw-Hill
  Hommes Femmes Ratio de masculinité Hommes Femmes
  (nombre) (en %) (indice 1992/1993 = 100)
1992/1993 76 692 92 892 45,2 100,0 100,0
1993/1994 76 779 92 274 45,4 100,1 99,3
1994/1995 78 138 93 858 45,4 101,9 101,0
1995/1996 77 649 93 912 45,3 101,2 101,1
1996/1997 74 505 92 355 44,7 97,1 99,4
1997/1998 73 230 90 321 44,8 95,5 97,2
1998/1999 72 966 91 503 44,4 95,1 98,5
1999/2000 71 913 93 744 43,4 93,8 100,9
2000/2001 75 102 99 090 43,1 97,9 106,7
2001/2002 73 785 99 003 42,7 96,2 106,6
2002/2003 73 113 98 658 42,6 95,3 106,2
2003/2004 71 874 97 317 42,5 93,7 104,8
2004/2005 70 977 97 692 42,1 92,5 105,2
2005/2006 70 251 97 452 41,9 91,6 104,9
2006/2007 71 481 98 715 42,0 93,2 106,3
2007/2008 74 376 102 954 41,9 97,0 110,8
2008/2009 76 824 107 115 41,8 100,2 115,3
           
Source : Statistique Canada, Cansim 477-0015.
           

Comme on peut le constater, la prépondérance des filles sur les garçons dans les collèges du Québec ne date pas d'hier. De plus, cette disparité a tendance à s'accentuer. Le déséquilibre est encore plus grand si l'on tient compte du ratio de masculinité dans le groupe d'âge concerné : le Québec compte 105 garçons pour 100 filles dans le groupe des 17 à 19 ans, ratio que l'on retrouve chez la plupart des peuples. En 2008, par exemple, on comptait 155 252 garçons et 147 899 filles dans ce groupe d'âge.


© Ces pages sont réservées aux détenteurs du manuel Méthodes quantitatives et sciences humaines (Renaud Bouret, éditions Chenelière - McGraw/Hill). Elles sont fournies à titre gracieux et peuvent contenir des erreurs ou des données périmées. Cégep.net ne pourra être tenu responsable de leur utilisation.
Les données chiffrées sont la propriété des organismes cités en source.